L'hébergement

Depuis 17 ans, j'utilise les services de IONOS (ex:  1and1) pour l'hébergement de mon serveur de production sur le web.

Les 1ères années,  pour les sites web que j'ai  développé en HTML, PHP et JavaScript ou en utilisant des CMS (Ovidentia, Drupal v.6), le pack "privilège" à 2€ par mois convenait bien à mes besoins.
Avec l'arrivée de  la version 7 de Drupal et je me suis heurté à des problèmes de plafond de mémoire.
En effet, Drupal nécessite davantage de mémoire que les 64Mo inclus dans le pack "privilège" .

J'ai donc choisi de franchir le cap et j'utilise désormais un pack "1&1 dual avancé" à 12 € par mois. J'ai maintenant la possibilité de modifier le plafond de mémoire et d'adapter plus finement le serveur web à mes besoins

  1. Adapter le serveur avec son propre fichier php.ini
    Le fichier php.ini (initial) du site (n'est plus nécessaire avec le pack "avancé")
         memory_limit = 128M
     
  2. Exemple de fichier php.ini

Le fichier php.ini actuel de mon hébergement :

memory_limit = 128M
date.timezone = Europe/Paris

; devenu inutile depuis v9.4.6 semble -t-il
;extension=twig.so

; amélioration perf php avec opcache
zend_extension=opcache.so;
opcache.enable=1;
opcache.memory_consumption=32;
opcache.interned_strings_buffer=8;
opcache.max_accelerated_files=3000;
opcache.revalidate_freq=180;
opcache.fast_shutdown=0;
opcache.enable_cli=0;
opcache.revalidate_path=0;
opcache.validate_timestamps=1;
opcache.max_file_size=0;
opcache.file_cache=/xxyy/.opcache;
opcache.file_cache_only=1;

 xxyy est à remplacer par le chemin absolu du dossier .opcache.
Consulter ce lien à propos d' Opcache pour un hébergement chez IONOS

Comment identifier son dossier personnel sur IONOS ?

Connaitre le chemin absolu du répertoire où se trouvent les fichiers de son site web est indispensable pour modifier les paramètres du serveur hébergeant son site Web.
Par exemple, dans le fichier du fichier php.ini présenté ci-contre, il faut indiquer le chemin absolu du cache "opcache".
Pour cela, connectez-vous en mode console (voir ce billet pour un mode opératoire) et utiliser la commande "pwd" qui rendra le chemin absolu de votre dossier personnel.
  1. Adapter le serveur pour les URL simplifiée ( modules pathauto - clean url) ( testé sous les hébergeurs AMEN et 1AND1)
     Modifiez le fichier .htaccess en dé-commentant la ligne RewriteBase (cf.drupal.org/node/15365  et https://www.ionos.fr/assistance/hebergement/htaccess/notes-sur-la-creation-de-rewriterules/?source=helpandlearn )
    Vous devez indiquez RewriteBase /drupal si votre site sous trouve dans le dossier /drupal chez l'hébergeur (site distant)
    ou RewriteBase / s'il est à la racine du site

  2. Travailler avec drush (drupal shell)
    Je me suis inspiré du billet de "Dave Boulden" pour l'installation de drush à partir de composer. Cependant je n'ai pas utilisé le profil qu'il propose et qui fonctionnait mal chez moi. J'ai suivi commentaire de  greg.1.anderson  posté sur drupal (cf source)

ci-dessous : le contenu du fichier .profile que j'utilise.

alias drush='/usr/bin/php7.4-cli ~/.composer/vendor/bin/drush.php --php=/usr/local/bin/php7.4'
export COLUMNS