Aller au contenu principal


Création d'images disques ou partitions

La problématique :
( qui exécutent des versions de Windows  allant de  7 à 10) ( disque à table de partitions GPT pour système d'exploitation au standard UEFI ).


La solution proposée :
DRBL (Diskless Remote Boot in Linux)  est une solution simple à mettre en oeuvre, gratuite, à la portée de tous. En effet, cette distribution, clef en main, ne nécessite pas d'installation. Elle se lance soit à partir d'un CD ou d'une clé USB bootable et propose un mode d'utilisation dit "débutant" qui suffit pleinement aux besoins standards d'un administrateur réseau. Elle est disponible ici en téléchargement.

1 Création du support DRBL Live bootable ( Clé USB ou Disque USB)

Je me suis conformé au choix 1 de cette documentation et j'ai téléchargé tuxboot qui  se charge de tout le processus.

  1. Choisir drbl_live_stable dans la liste déroulante (cf point 1 de l'image ci-contre) ;
  2. Choisir le support USB ( en cochant éventuellement "show all drives").
information complémentaire disponible en cliquant ici
Le support USB doit être au format Fat32 ( ie : NTFS n'est pas supporté).

2. Création de l'image

Démarrer le PC (qui contient le disque à dupliquer) sur la clef USB (ou le disk USB) créée à l'étape 1 ;
Cliquer sur DRBL Live (default settings) (cf  image 1 ci-dessous) ;
Choisir le type de clavier  (cf. image 2 ci-dessous), par exemple "clavier français" ;
Passer en mode graphique (image 3) en validant au choix :

  •  0 par défaut
  •  1 puis 6 - ce que je choisis pour une meilleure définition de l'écran

Vérifier l'identification des disques et des partitions avec GParted ( voir § GParted) ;
Lancer le clonage ( voir § CloneZillaLive) ;.

 

Image 1:
Le menu de démarrage

 

image 2 : choix du clavier.

information complémentaire disponible en cliquant ici
Il me semble que le choix du clavier "francais" pose des problèmes dans l'affichage de certains écrans.

 

image 3 : passage en mode graphique.

image 4 :
DRBL prêt à l'emploi

3. GParted

Cliquer pour sur l'icône "Gparted" pour identifier clairement disques et partition.
L'image 4 identique la présence de 2 disques SSD (nommé respectivement sda et sdb par linux) et l'existence de 2 partitions (nommée sda1 et sda2) sur le disque sda.

information complémentaire disponible en cliquant ici
NB : linux nomme hd, les disques HDD et sd, les disque SSD ou SCS

 

image 5 :
identification des disques et des partitions

image 6 :
clonezilla pour la génération de l'image

4. Clonezilla Live

Cliquer enfin sur l'icône "clonezilla Live".

  • choisir "device-image" pour créer un fichier qui sera une "copie" des partitions ou du disque ;
  • choisir "local_dev" pour que  ce fichier soit enregistré localement (par exemple sur un disque USB) relié au PC sur lequel nous travaillons ;
  • choisir la partition qui hébergera le fichier sur ce disque (cf. § gparted) .

Cliquer sur "beginner" puis "saveparts".

  • nommer le fichier ;
  • sélectionner les partitions dont on veut une l'image.

Sélectionner éventuellement des options de contrôle d'erreurs.

Valider et le processus de création débute.

5 Le résumé Vidéo

Mots clé